Grâce à Troccauris, troquez en toute confiance !

Vous souhaitez vous débarrasser de certains de vos objets ? Mais vous devez également en acquérir d’autres ? Au lieu d’en vendre certains pour en acheter d’autres, pourquoi ne pas essayer le troc ?

Troccauris est LA plateforme collaborative qui vous permet de troquer vos objets ! Cette plateforme totalement gratuite, créée il y a 3 ans par Jérôme Guilmain et Audrey Bouvier, compte aujourd’hui 10000 utilisateurs et ne cesse d’évoluer !

Troccauris a une double origine :

  • L’idée vient d’une part d’une mauvaise expérience : l’échange d’un canapé contre un four sur un parking désert et sombre…. Audrey et Jérôme ont ainsi pour but de créer un site de troc qui garantit de la sécurité.
  • D’une autre part, Troccauris provient d’une envie de changer les modes de consommation. En 2015, 80% des français jettent leurs objets lorsqu’ils ne les utilisent pas. Le troc est ainsi un bon compromis qui permet d’éviter le gâchis en donnant une seconde vie aux objets non utilisés.

Troccauris est une plateforme très simple d’utilisation !
Vous pouvez troquer de 3 manières différentes :

–          Le troc simple : échange d’objets et/ou de services.

–          Le troc en Cauris : une annonce (objet/service) contre des Cauris.

–          Le troc mixte : un mixte des deux premiers modes de troc.

 

Le cauris est une monnaie d’échange. Un euro vaut dix Cauris.
Pour savoir où troquer, n’hésitez pas à consulter notre carte France Troc 

Si vous hésitez encore, voici une liste non exhaustive des bonnes raisons d’utiliser Troccauris :

  • Le Cauris : cette monnaie d’échange vous permet de compenser les différences éventuelles de valeur entre les différents trocs. De plus, elle évite de réels transferts d’argent entre les utilisateurs
  • La sécurité : Les données personnelles et les trocs sont sécurisés grâce aux codes d’échange
  • La communauté : Troccauris permet de faire partie d’une réelle communauté au sein de laquelle les membres partagent les mêmes valeurs
  • Un geste pour la planète : Evitez la gaspillage en utilisant Troccauris ! Vous pouvez même calculer votre impact grâce à notre calculateur

Que faut-il savoir lors d’un déménagement ?

Le déménagement est une étape importante dans la vie de tout un chacun. Et c’est pourquoi il est crucial de bien le préparer, et notamment sur l’aspect administratif. Sinon, vous prenez des risques. Surtout que vous serez dans l’obligation de faire ces démarches quoi qu’il advienne.

Comment s’organiser ?

Il y a des choses à faire à des durées différentes avant et après le déménagement.

Trois mois avant de déménager

  • Il faut fixer une date d’état des lieux. Pour ce faire, prévenez votre propriétaire, l’agence ou même le syndic que vous allez partir. Vous pourrez alors fixer une date pour effectuer l’état des lieux.
  • Vérifiez auprès de la CAF si vous ne pouvez pas bénéficier de la “prime de déménagement”.
  • Très important également, prendre contact avec les établissements scolaires afin de s’assurer que des places sont disponibles.

Deux semaines avant

  • Transfert du compte bancaire vers une agence proche de l’endroit du déménagement.
  • Il faut assurer le nouveau logement. Vous allez aussi modifier l’assurance de votre véhicule.
  • Résilier l’abonnement de téléphone fixe pour le lendemain du déménagement, car on ne sait jamais. Prévenez également votre opérateur téléphonique de portable pour lui indiquer le changement d’adresse.
  • Résiliation du contrat internet. Faire de même avec l’abonnement de télévision. Il faudra, dans les deux cas, se référer aux modalités stipulées dans chacun des contrats.
  • Penser à contacter les fournisseurs d’énergie, de gaz ou d’électricité, ainsi que l’eau. Pour la résiliation mais aussi pour souscrire un nouveau contrat, pour votre nouvelle habitation. En profiter pour demander la redirection du courrier auprès de La Poste. En cliquant ici, vous pourrez déclarer toutes vos nouvelles coordonnées en seulement quelques clics.
  • Voici tous les organismes qui doivent être au courant de votre déménagement : banques, CAF, caisse d’assurance maladie, mutuelle, caisse de retraite, centre des impôts, compagnie d’assurance habitation, les organismes de crédits, le service dédié à la redevance télévisuelle, votre employeur et tous les abonnements que vous avez en cours (magazines, journaux…).

Après le déménagement

Une fois que vous avez déménagé, il vous reste tout de même encore quelques petites choses à faire. Vous êtes dans l’obligation de déclarer votre changement de domicile à la préfecture ou la sous-préfecture, dans un délai d’un mois (maximum). Cela vous permettra de faire la modification de la carte grise de votre véhicule, ou de changer une immatriculation. Cependant, vous n’êtes pas obligé de changer l’adresse sur votre carte d’identité, votre passeport ou le permis de conduire. Il faut également penser à s’inscrire sur les listes électorales de votre nouvelle ville, afin qu’il ne puisse pas y avoir de souci par la suite.

Théoriquement, si vous suivez bien toutes ces étapes, vous ne pourrez pas avoir de problème en termes d’administration. Et c’est sûrement ce qui peut être le plus problématique. Bien plus que le déménagement en lui-même. Veillez donc à bien vous occuper des démarches administratives.

Nouvelle augmentation du coût de baby-sitting en 2016

La rentrée approchant les parents se lancent dans la recherche d’une personne prenant soin de leur enfant en leur absence mais comme en 2015, 2016 verra le prix de la garde augmenter.

A titre indicatif, tarif horaire de certaines régions:
– Ile de France – 9,23€/h
– PACA – 9,06€/h
– haut de France- 8,36€/h
– Bretagne – 8,26€/h

Toitchezmoi vous explique les raisons qui impactent le budget des familles, les aides qui permettent des allègements de charges et les moyens alternatifs dont peuvent bénéficier tous ceux ayant une chambre à mettre à disposition.

La réforme scolaire : un impact significatif sur les tarifs.

Suite à la mise en place des réformes scolaires en 2013, les parents ont dû s’adapter aux nouveaux emplois du temps et ont ainsi eu davantage recours au baby-sitting. Les besoins de garde augmentant, les tarifs également ainsi et mis à part Paris, on observe une augmentation de 6,16% du tarif du baby-sitting dans les départements où la réforme des rythmes scolaires a concerné plus de 50% des élèves en 2013. D’autres région comme la Seine-Maritime a subi, courant 2014, cette même augmentation et les nouvelles régions qui suivent cette réforme

Selon Youpies, le site de baby sitting, les demandes ont augmenté de 30% dans les villes ayant mis en place la réforme.
L’étude rappelle, à titre indicatif, qu’un tiers des parents indiquent embaucher une baby-sitter au moins une fois par mois. Plus d’un tiers d’entre eux dépenseraient plus de 1 000 euros/mois pour faire garder leurs enfants.

L’augmentation du coût de la vie des étudiants facteur de l’augmentation du coût de garde.

Les étudiants ont également des frais de logements et un coût de la vie qui augmentent d’année en année de sorte l’augmentation de la demande associée à leurs besoins favorisent l’augmentation des tarifs proposés.

L’augmentation des prix de la garde des enfants est toutefois compensée par les allègements de charges.

Le tarif net moyen de garde d’enfants s’élève à 8,76 euros de l’heure à la rentrée dans l’Hexagone, une hausse de 1,27% par rapport à l’année dernière qui a été compensée par des allègements de charges. Ainsi pour les familles le coût d’une garde diminue grâce à une déduction d’impôts soit 2€ par heure travaillée et déclarée.

La CAF peut apporter des aides aux parents en fonction des revenus de ces derniers et de l’âge de l’enfant à garder. Ces aides peuvent aller de 87 à 843€ par mois.

Aides locales:

Des aides existent en fonction des villes ou régions où vous habitez. Renseignez-vous auprès des organismes de votre municipalité, de votre département ou de votre région.

Les moyens alternatifs permettant d’économiser.

En proposant une chambre chez soi à un étudiant ou à une personne ayant des compétences dans la garde d’enfant l’on peut faire de très sérieuses économies et cela en toute légalité. L’objectif est de troquer une chambre en échange de services ou de proposer de faire une chambre avec un contrat de travail et un contrat de bail équivalant au montant de la chambre et du nombre d’heures travaillés et déclarés.

Par ailleurs ce mode de garde permet, à condition d’accepter la présence d’un tiers chez soi, d’avoir une présence quasi permanente et une certaine tranquillité d’esprit. De plus, plus besoin de jongler avec les plannings puisque votre enfant est déjà chez vous.

Autres articles pouvant vous intéresser.

Les Echos, cliquez ici.

La consommation collaborative n’est plus l’apanage des jeunes ou des écolo!

Fini le temps où seuls les jeunes et les désargentés utilisaient et prônaient les sites dits d’économie collaborative ! Aujourd’hui vous et moi, jeunes et moins jeunes se tournent vers ce nouveau mode qui permet à tous de faire des économies voire d’augmenter ses revenus.

L’économie sociale et solidaire est au cœur des préoccupations de personnes soucieuses de vivre et de consommer autrement. En France, un Français sur deux a déjà participé au moins une fois à un service d’entraide, une manière simple de créer du lien social tout en faisant des économies. Actuellement les secteurs les plus en pointe sont les transports, le tourisme et les services entre particuliers. Toitchezmoi vous présente un tour d’horizon de ce nouveau mode de vie qui va du crowfunding (financement participatif), au couchsurfing (« dormir chez l’habitant »), en passant par le carsharing (auto-partage) jusqu’au troc de vos compétences en échange d’une chambre.

Les voyages collaboratifs n’étendent pas leurs seuls domaines au co-voiturage mais aussi à l’auto-partage, au boatsharing (bateau-partage), ou au co-avionnage. Tout voyage est source d’idées pour réduire le coût des déplacements et découvrir des modes de transports différents.

Que ce soit pour une location estivale ou un logement à l’année, de nouveaux modes de partage existent. Vous pouvez dorénavant réduire votre budget logement grâce à des formules telles que la location de chambre chez l’habitant et la location de logement contre services. Vous êtes native speaker ou musicien ou bon bricoleur, n’hésitez pas à troquer vos compétences ou vos connaissances à l’année ou durant vos vacances. Un bon moyen encore de faire des rencontres et de partager des passions tout en faisant des économies.

L’économie collaborative surfe dorénavant à tous les niveaux, tel que le co-financement ou le partage de connexion internet dans un autre pays, le change de devises; ou la location d’une place dans la valise d’un inconnu pour qu’il vous rapporte de New York la dernière paire de basket, le «Vélib de la valise»!

Un choix de plus en plus large à travers des sites de partages toujours plus nombreux montre cette envie croissante de consommer différemment et nul doute que l’imagination de certains nous offrira de belles occasions de partager et d’économiser dans un avenir proche.

Chambre étudiant chez l’habitant et les aides au logement

Le coût des études varie du simple au double selon les villes. Cela s’explique essentiellement par les variations des prix des loyers, qui représentent en moyenne 55% du budget moyen annuel d’un étudiant et peuvent atteindre dans certaines villes près de 3/4 du budget moyen, comme à Bordeaux.
TOITCHEZMOI propose de troquer une chambre chez l’habitant en échange de services rendus mais si vous n’avez pas cette opportunité vous devrais payer un loyer auquel cas il existe des aides pour votre logement qui feront d’autant baisser le prix de votre loyer.

Aides pour financer son logement étudiant

Afin de financer votre logement étudiant, vous disposez de plusieurs possibilités. La plus commune est de passer par la Caisse d’Allocations Familiale et de faire une demande d’APL, aide personnalisée au logement.

Vous pouvez demander cette aide si vous :
– Payez un loyer,
– Etes locataire d’un logement de 9m² minimum,
– N’avez pas de lien de parenté avec le propriétaire et avez un bail à votre nom ou celui de votre représentant légal.
Pour vous simplifier la vie faites votre demande en ligne Cliquez ici

Une fois votre logement trouvé, plusieurs dispositifs d’aides sont mis à votre dispostion tels que :
Action Logement qui vous permet de bénéficier d’un prêt pour la caution (avance Locapass) et une garantie loyers impayés (garantie Locapass).
La Clé, pour pallier aux cautions amicale, familiale ou bancaire
– Enfin, il existe diverses aides locales comme l’Aide à l’installation dans un logement pour les étudiants ou l’AILE.

La location d’une chambre chez l’habitant

Un étudiant cherche avant tout à faire des économies qu’il répercutera sur ses loisirs. La location d’une chambre chez l’habitant est un bon moyen surtout si vous proposez un certain nombre de services en échange de tout ou partie du loyer. Situé généralement dans les grandes villes ce type de logement. En sus de payer moins cher l’étudiant profite d’une vie de famille avec repas à domicile et liens sociaux toujours sympa quand l’on débarque dans une nouvelle ville.
Ce type de location vous permet aussi à prétendre aux APL:

Toitchezmoi propose tout un ensemble d’offres de chambre chez l’habitant, logement uniquement contre service ou contre service et participations aux charges par exemple. N’hésitez pas à consulter nos annonces mises à jour régulièrement. Nul doute que vous trouverez votre bonheur.

Articles similaires
Publié le 2/02/2016 | Argent | Aides financières

Logements : les aides pour les étudiants

Les aides financières qui peuvent vous aider à réduire le montant de vos dépenses.
– Etre titulaire d’un contrat de location. Le bail doit être établi à votre nom, et non pas à celui de vos parents. Le logement doit être votre résidence principale, et vous devez effectivement l’occuper.
– Avoir des ressources limitées. Vos revenus tout comme le montant du loyer ne doivent pas dépasser un certain plafond. Celui-ci varie selon la zone dans laquelle se situe le bien loué : Ile-de-France (zone I, plafond le plus élevé), les agglomérations de plus de 100.000 habitants et la Corse (zone II), et, enfin, les autres agglomérations (zone III). Sachez aussi que si vous optez pour la colocation, l’allocation sera moins importante.

La CLE : une caution locative pour les étudiants

Pas facile de trouver un logement quand on est étudiant. Les propriétaires exigent de plus en plus de garanties. Pour les aider, le gouvernement a mis en place depuis 2013 un dispositif spécialement à leur attention. Avec la CLE ou « caution locative étudiante », l’État peut se porter garant pour le loyer du logement des étudiants.

CLE : comment ça marche ?

La CLE s’adresse aux étudiants qui n’ont pas la possibilité de profiter de la caution d’un proche. Pour bénéficier de cette caution, ils doivent disposer de revenus, avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l’année pendant laquelle le contrat de location est signé. Seuls certains étudiants peuvent dépasser cette limite d’âge et en bénéficier. Il s’agit des doctorants, ou des postdoctorants de nationalité étrangère.

Aide au paiement des dettes de loyers et charges : garantie loca-pass
Vérifié le 04 août 2015 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

La garantie loca-pass permet de couvrir le paiement du loyer et des charges en cas d’impayés du locataire. Cette garantie ne concerne que les logements appartenant à des personnes morales (organismes HLM, par exemple).

Solutions alternatives et gratuites pour faire garder votre animal pendant les vacances

Parfois, il est impossible d’emmener votre animal avec vous en vacances. Vos voisins, familles ou amis ne sont pas disponibles pour s’occuper de lui, ne paniquez pas. Surtout n’abandonnez pas votre ami. Les refuges sont débordés chaque été. Chaque année en France, près de 100 000 animaux sont abandonnés. Sur ces statistiques 80% d’entre eux le sont à l’approche des vacances.

Il existe des solutions alternatives et pas forcément très coûteuses.

1 – Visite à domicile : 5 à 25€ par visite

On les appelle des pet-sitter. Indépendants ou proposés par des entreprises, ils rendent des visites temporaires à votre animal. C’est vous qui établissez avec eux la fréquence et le temps des visites. Deux fois par jour ou seulement tous les trois jours ; 20 minutes par visite ou plusieurs heures. Le prix varie selon vos exigences de 5 à 25 euros environ. Pour un chien, les prix sont toujours plus élevés en raison des promenades à effectuer.

2 – Famille d’accueil : de 5 à 30 euros par jours

Certaines personnes proposent leurs services pour garder vos animaux. Sur Internet, il y a de tout : des gens agréés, passionnés d’animaux, mais aussi des individus cherchant juste à arrondir leurs fins de mois. Soyez vigilant. Prenez le temps de bien échanger avec la personne à qui vous confiez votre animal. Demandez à aller chez elle avant, pour voir si l’environnement vous convient. Le prix variera en fonction du cadre et des prestations proposées par la famille d’accueil. C’est souvent à vous de fournir la nourriture. Ce service coûte en moyenne 10 à 30 euros par jour pour un chien, et 5 à 30 euros pour un chat.

3 – Les pensions pour chiens et chats : entre 8 et 20 euros par jours

Il existe des chenils pour les chiens et des pensions pour les chats. Vous laissez votre animal dans un hébergement spécialement conçu pour accueillir les animaux et géré par des personnes agréées. Il y sera nourri et recevra des soins quotidiennement. Comptez entre 10 et 20 euros journaliers pour un chien et entre 8 et 13 euros pour un chat. « Une bonne pension est celle qui fait attention au bien-être des animaux qu’on lui confie, qui prend soin de connaître les spécificités des animaux, notamment

4 – L’échange de garde : GRATUIT

Il vous suffit de trouver une personne de confiance, possédant elle aussi un ou des animaux et ne partant pas en même temps que vous en vacances. En votre absence, vous lui laissez votre animal. En retour, vous garderez le sien pendant ses vacances. Assurez-vous bien que votre compagnon s’entende avec le sien, pour que la cohabitation ne soit pas un enfer. Le service est gratuit puisqu’il s’agit d’un échange.

5 – L’échange de garde contre logement : GRATUIT

Toitchezmoi.com vous propose de mettre en relation propriétaires d’animaux et familles d’accueil, pet-sitter et autres familles d’échange vous permettant de rentrer en contact avec des particuliers et leur confier votre logement et vos animaux le temps désiré.
Une solution économique et gagnante pour chacune des parties.

La solution n’engage aucun frais pour les propriétaires d’animaux de compagnie. Ainsi l’échange de votre logement durant vos congés à un particulier, couple ou famille en échange de la garde de Médor ou de Kitty est le bon plan des vacances.

Par ailleurs vos animaux, surtout ils sont vieillissants ou malades, seront bien mieux chez eux que dans n’importe quel refuge.

Enfin, cette solution vous garantit aussi la surveillance de votre domicile et donc une sécurité supplémentaire contre tout cambriolage.

En conclusion troquer votre logement en échange de la garde de vos animaux ne présente que des avantages et pour vous et vos compagnons à plumes ou à quatre pattes et permettra aussi à vos invités de visiter votre région.

Sachez enfin que si une personne vous propose de s’occuper de votre animal contre rémunération elle doit impérativement détenir un certificat de capacité animalier, l’autorisation de la DSV pour exercer ce métier, ainsi qu’une assurance responsabilité civile animaux.

Pour rappel, les propriétaires qui abandonnent leur animal de façon sauvage (dans la rue par exemple), encourent des sanctions pénales. « L’abandon est un délit passible de 2 ans de prison et de 30.000 euros d’amende ».

Les 5 bons plans des vacances pas chères

En 2016, moins de 60% des français partiront en vacances avec un budget moyen vacances d’été de 889 euros. La situation socio-économique actuelle et le pouvoir d’achat en berne font que de nombreux français planifient de plus en plus leurs vacances en fonction du budget.

CC image par Tal King sur FlickR
CC image par Tal King sur FlickR
Continuer la lecture de Les 5 bons plans des vacances pas chères 

Problématiques des proches aidants face aux personnes âgées, handicapées ou vieillissantes.

Les proches aidants sont les membres de la famille, les amis ou les voisins. Ils représentent 60% des aidants et consacrent de leur temps pour réaliser une variété de tâches qui permettent la vie à domicile des personnes dépendantes à la suite d’un handicap, d’une maladie ou de vieillesse.

Leurs tâches associées aux soins directs et à la mobilisation, à la coordination et à l’organisation générale de l’accompagnement médical et social à domicile sont non rémunérées.
Même si « ils » sont en grande majorité des femmes, les hommes sont aussi concernés et se disent prêts à s’engager davantage si les conditions le leur permettaient or les proches aidants subissent les répercussions de leur implication au quotidien et les risques auxquels ils sont exposés dans leur santé, leur vie sociale et professionnelle. Ils sont soumis à un stress d’intensité variable sur une période de plusieurs mois, voire plusieurs années, ils sont parfois sollicités jusqu’à épuisement.

L’esprit de loyauté envers les traditions familiales ou culturelles ou une promesse à honorer sont les fondements de leur motivation. Pour éviter l’épuisement auquel ils sont soumis ils pourraient se faire aider par des professionnels de la santé mais des considérations d’ordre financière viennent perturber ce besoin. Ainsi au delà de leur volonté de bien faire et même s’ils se savent exposée aux risques d’épuisement physique et psychique. Ils n’ont guère le choix que de subir car ils ne connaissent pas les moyens qui pourraient les aider.

Cet épuisement n’est pourtant pas inévitable. Certains d’entre eux peuvent bénéficier gratuitement d’aide à travers le logement contre services. En effet aujourd’hui de nombreuses personnes diplômées en soin infirmier sont en recherche de logement et non pas nécessairement les garanties nécessaires pour celui-ci ; La solution pour eux est de proposer leurs services à des familles qui peuvent les héberger en échange d’une chambre ou d’une partie d’un logement. Une solution gagnante-gagnante permettant d’offrir un peu de sérénité à chacune des parties.

Emprunter entre particuliers avec Prêt d’Union

Créée en 2009, la plateforme de crédit entre particuliers Prêt d’Union permet à des ménages français de financer leur projet grâce à l’épargne d’autres particuliers. Et ce sont déjà plus de 210 millions d’euros qui ont pu être prêtés, et ce, sans les banques !

banquier Continuer la lecture de Emprunter entre particuliers avec Prêt d’Union 

S’entraider entre particuliers avec Yakasaider

Vous cherchez une baby-sitter pour ce week-end ? Ou vous avez besoin d’un jardinier pour s’occuper de votre pelouse que vous avez laissé pousser à la sauvage ?
Avant de vous ruer sur les pages jaunes, sachez qu’il existe une solution alternative : l’échange de services entre particuliers !

logoyakasaider Continuer la lecture de S’entraider entre particuliers avec Yakasaider