Etudiants, jeunes actifs, des solutions de logement gratuits

L’indépendance n’est pas chose facile à acquérir et même si certains le souhaitent vivement ils n’ont pas toujours les moyens financiers pour se le permettre.

Le logement chez l’habitant contre service peut être une alternative et offrir à moindre coût un logement tout en restant dans une ambiance familiale. Voici quelques conseils pour partir et trouver son futur logement qui peut être aussi solidaire.

Quitter papa, maman, une démarche qui se prépare

Que vous soyez obligé de quitter le cocon familial pour vos études, un CDD, ou simplement parce que vous rêvez d’indépendance, suivez ces quelques conseils car un départ se prépare.
Pensez à établir le montant mensuel de vos sorties et rentrées d’argent ce qui vous permettra de connaître vos disponibilités quant au montant que vous pourrez octroyer au loyer.
Si vous optez pour le Logement contre service, vous ferez l’économie du dépôt de garantie lors de votre installation ce qui correspond généralement à un mois de loyer. En effet, en passant par ces nouvelles plateformes de mise en relation vous bénéficierez d’une aide juridique efficace défiant toute concurrence
Pensez lors de votre installation à prévenir votre assureur pour couvrir les dégâts en cas de problèmes. Si vous ne dépendez plus de la complémentaire santé de vos parents, souscrivez en votre nom propre à une mutuelle qui couvrira vos soins de santé.
Vous pouvez bénéficier des aides au logement auprès de la CAF si vous répondez aux critères d’éligibilité et si vous avez fait un bail.
Notez également que si, en tant qu’étudiant vous n’avez pas de garant, l’État peut se porter caution dans le cadre du dispositif CLE, « Caution Locative étudiante ».

Logement solidaire ; une location accessible aux jeunes

Seuls les étudiants boursiers peuvent bénéficier d’un logement en résidence universitaire et à l’unique condition de répondre en plus à des critères de ressources.
Si vous ne rentrez pas dans ce dispositif, vous trouverez des alternatives comme les résidences universitaires qui mettent à disposition des chambres meublées ou des studios proches de votre université.
Il existe aussi la location dite « classique » qui vaut aussi bien pour les jeunes étudiants que pour ceux venant de décrocher un premier job mais les loyers sont bien souvent plus chers et ne suivent pas les budgets des jeunes étudiants ou actifs.
Pour être certain de bénéficier d’un loyer modeste voire gratuit le logement contre service est encore la meilleure alternative car la plus économique (pas de frais d’agence, de bail ou minimisé). A l’unique condition que le jeune soit prêt à sacrifier quelques heures de son temps en échange d’un loyer à petit prix.
La plus grosse difficulté réside encore dans le nombre d’hébergeants sur le marché car même s’il est potentiellement important, plus de cinq millions de propriétaires en France possèdent une chambre vacante chez eux, ces même propriétaires connaissent encore peu le concept.
Aux jeunes d’être les ambassadeurs de notre site et de bénéficier ainsi d’un logement quasi gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *