Le diable s’habille en Tafta ou Menace sur la consommation collaborative

Le Télégramme a indiqué que les passionnés et amateurs du jardinage qui se réunissent plusieurs fois par an pour partager ou échanger plantes et conseils se verront sans doute bientôt dans l’inégalité. En effet ces trocs aux plantes se voient dorénavant menacés par le traité de libre-échange ou Tafta (Transatlantic Free Trade Area).

CC image par Christo Miche sur FlickR
CC image par Christo Miche sur FlickR

De quoi s’agit-il ?

C’est un traité négocié depuis plus d’un an dans le plus grand secret entre les Américains et les Européens. Le Tafta, aussi connu sous le nom de « TTIP » (partenariat transatlantique de commerce et d’investissement) est un traité de libre-échange transatlantique. Les ONG mais aussi nombre de partis politiques voient en ce traité une menace de notre modèle social européen. Il faudrait en effet adopter les pratiques américaines telles que les cultures OGM ou la viande aux hormones et prendre en compte les nouvelles procédures arbitrales de résolution des litiges aux conséquences budgétaires énormes pour la communauté européenne, une aberration dans le contexte économique actuel.

Une menace réelle pour les botanistes qui troquent leurs graines ou leurs végétaux.

Cet accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne a pour but de constituer un marché commun de 820 millions de consommateurs ce qui représenterait la moitié du PIB mondial et le tiers des échanges commerciaux.
Ceux qui sont favorables aux traités sont ceux qui disent que, d’ici 2O25, nous y gagneront 500€/tète européenne. Mais, d’un point de vue purement mathématique cette richesse ne sera pas équitable et donc répartie comme telle. Elle bénéficiera avant tout aux multinationales qui, à travers des armées de lobbyistes représentant leurs intérêts, souhaiteront mettre la main sur des marchés tels que ceux des « troqueurs » et profiteront de ce traité pour rendre illégale toute manifestation de ce genre.

Est-ce une menace pour la consommation collaborative en générale?

Déjà un Accord économique commercial global a été signé en octobre 2013 entre le Canada et l’Union européenne. Comme pour le Tafta nous n’en connaissons ni les textes ni les fondements et même s’il n’est pas encore ratifié l’UE a demandé au Canada la libéralisation de son système postal. Les Canadiens n’auront plus de distribution individuelle du courrier mais des boîtes collectives ! La Poste, en France, bénéficiera du monopole du courrier que jusqu’en 2025… Quels changements viendront ensuite? Nous pouvons craindre que l’éducation, la santé, seront les cibles suivantes, ouvertes à la mondialisation et avec eux voir disparaître ce qui fait encore une spécificité à la française le don (comme celui du sang) ou l’échange !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *