La consommation collaborative n’est plus l’apanage des jeunes ou des écolo!

Fini le temps où seuls les jeunes et les désargentés utilisaient et prônaient les sites dits d’économie collaborative ! Aujourd’hui vous et moi, jeunes et moins jeunes se tournent vers ce nouveau mode qui permet à tous de faire des économies voire d’augmenter ses revenus.

L’économie sociale et solidaire est au cœur des préoccupations de personnes soucieuses de vivre et de consommer autrement. En France, un Français sur deux a déjà participé au moins une fois à un service d’entraide, une manière simple de créer du lien social tout en faisant des économies. Actuellement les secteurs les plus en pointe sont les transports, le tourisme et les services entre particuliers. Toitchezmoi vous présente un tour d’horizon de ce nouveau mode de vie qui va du crowfunding (financement participatif), au couchsurfing (« dormir chez l’habitant »), en passant par le carsharing (auto-partage) jusqu’au troc de vos compétences en échange d’une chambre.

Les voyages collaboratifs n’étendent pas leurs seuls domaines au co-voiturage mais aussi à l’auto-partage, au boatsharing (bateau-partage), ou au co-avionnage. Tout voyage est source d’idées pour réduire le coût des déplacements et découvrir des modes de transports différents.

Que ce soit pour une location estivale ou un logement à l’année, de nouveaux modes de partage existent. Vous pouvez dorénavant réduire votre budget logement grâce à des formules telles que la location de chambre chez l’habitant et la location de logement contre services. Vous êtes native speaker ou musicien ou bon bricoleur, n’hésitez pas à troquer vos compétences ou vos connaissances à l’année ou durant vos vacances. Un bon moyen encore de faire des rencontres et de partager des passions tout en faisant des économies.

L’économie collaborative surfe dorénavant à tous les niveaux, tel que le co-financement ou le partage de connexion internet dans un autre pays, le change de devises; ou la location d’une place dans la valise d’un inconnu pour qu’il vous rapporte de New York la dernière paire de basket, le «Vélib de la valise»!

Un choix de plus en plus large à travers des sites de partages toujours plus nombreux montre cette envie croissante de consommer différemment et nul doute que l’imagination de certains nous offrira de belles occasions de partager et d’économiser dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *