Nouvelle augmentation du coût de baby-sitting en 2016

La rentrée approchant les parents se lancent dans la recherche d’une personne prenant soin de leur enfant en leur absence mais comme en 2015, 2016 verra le prix de la garde augmenter.

A titre indicatif, tarif horaire de certaines régions:
– Ile de France – 9,23€/h
– PACA – 9,06€/h
– haut de France- 8,36€/h
– Bretagne – 8,26€/h

Toitchezmoi vous explique les raisons qui impactent le budget des familles, les aides qui permettent des allègements de charges et les moyens alternatifs dont peuvent bénéficier tous ceux ayant une chambre à mettre à disposition.

La réforme scolaire : un impact significatif sur les tarifs.

Suite à la mise en place des réformes scolaires en 2013, les parents ont dû s’adapter aux nouveaux emplois du temps et ont ainsi eu davantage recours au baby-sitting. Les besoins de garde augmentant, les tarifs également ainsi et mis à part Paris, on observe une augmentation de 6,16% du tarif du baby-sitting dans les départements où la réforme des rythmes scolaires a concerné plus de 50% des élèves en 2013. D’autres région comme la Seine-Maritime a subi, courant 2014, cette même augmentation et les nouvelles régions qui suivent cette réforme

Selon Youpies, le site de baby sitting, les demandes ont augmenté de 30% dans les villes ayant mis en place la réforme.
L’étude rappelle, à titre indicatif, qu’un tiers des parents indiquent embaucher une baby-sitter au moins une fois par mois. Plus d’un tiers d’entre eux dépenseraient plus de 1 000 euros/mois pour faire garder leurs enfants.

L’augmentation du coût de la vie des étudiants facteur de l’augmentation du coût de garde.

Les étudiants ont également des frais de logements et un coût de la vie qui augmentent d’année en année de sorte l’augmentation de la demande associée à leurs besoins favorisent l’augmentation des tarifs proposés.

L’augmentation des prix de la garde des enfants est toutefois compensée par les allègements de charges.

Le tarif net moyen de garde d’enfants s’élève à 8,76 euros de l’heure à la rentrée dans l’Hexagone, une hausse de 1,27% par rapport à l’année dernière qui a été compensée par des allègements de charges. Ainsi pour les familles le coût d’une garde diminue grâce à une déduction d’impôts soit 2€ par heure travaillée et déclarée.

La CAF peut apporter des aides aux parents en fonction des revenus de ces derniers et de l’âge de l’enfant à garder. Ces aides peuvent aller de 87 à 843€ par mois.

Aides locales:

Des aides existent en fonction des villes ou régions où vous habitez. Renseignez-vous auprès des organismes de votre municipalité, de votre département ou de votre région.

Les moyens alternatifs permettant d’économiser.

En proposant une chambre chez soi à un étudiant ou à une personne ayant des compétences dans la garde d’enfant l’on peut faire de très sérieuses économies et cela en toute légalité. L’objectif est de troquer une chambre en échange de services ou de proposer de faire une chambre avec un contrat de travail et un contrat de bail équivalant au montant de la chambre et du nombre d’heures travaillés et déclarés.

Par ailleurs ce mode de garde permet, à condition d’accepter la présence d’un tiers chez soi, d’avoir une présence quasi permanente et une certaine tranquillité d’esprit. De plus, plus besoin de jongler avec les plannings puisque votre enfant est déjà chez vous.

Autres articles pouvant vous intéresser.

Les Echos, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *